EMPREINTE ÉCOLOGIQUE

Depuis 2015 nous investissons constamment en aménagements durables pour minimiser notre empreinte carbone et favoriser la biodiversité en ville.

ÉNERGIE SOLAIRE
L’installation de 90 panneaux solaires, qui produisent une moyenne de 29 kw, couvrent l’intégralité des besoins en énergie électrique du bâtiment.

ISOLATION
Les toitures inclinées ont été isolées selon la méthode de "sarking" et soufflées de cellulose produite en Belgique.
L’intégralité des châssis a été changée par des châssis Reynaers d’un coefficient d’isolation de 1.0 m2 K/W.

RÉCUPÉRATION DE L’EAU DE PLUIE
L’eau de pluie est récupérée et stockée dans une citerne de 10m3. Cette eau est utilisée pour l’arrosage des jardins et l’alimentation en eau des toilettes.

RECYCLAGE ET REVALORISATION
La plus grande part des déchets créés par l’USINE est recyclée. Les déchets organiques sont compostés et transformés en terreau fertile pour le potager.
Les déchets en bois provenant des travaux d’aménagement sont revalorisés dans une nouvelle fonction. Le mobilier est majoritairement de seconde main.

MOBILITÉ
Un parking vélo couvert et sécurisé de 10 places est à disposition des visiteurs à l’intérieur du bâtiment. Trois arceaux en front de rue, installés par la commune d’Uccle, permettent également d’accrocher des vélos.

MARAÎCHAGE ET BIODIVERSITÉ

Un jardin en ville, aussi petit soit-il, est une occasion de créer un milieu favorable au développement de la biodiversité. l'USINE a une surface de jardin de 7 ares, sur lesquels sont appliqués quelques principes de bases pour favoriser la diversité.

PLANTES INDIGÈNES
Les arbres et plantes qui se trouvaient naturellement sur le site et qui ne menaçaient pas la préservation du bâtiment ont été conservés

NATURE SAUVAGE
Le jardin situé au nord du bâtiment, d’une superficie de 120m2, est très peu entretenu pour laisser place à la faune et la flore. Nous y cultivons des champignons et y avons installé un compost.
En 2017, 18 espèces d’oiseaux ont été observées dans cet îlot.

DIVERSITÉ DES HABITATS
Pour favoriser la biodiversité nous avons créé différents types d’habitats et d’abris. Le jardin nord, la marre du système aquaponique, un petit verger, une serre bioclimatique, un potager, un compost, des tas de bois, des nichoirs, un hôtel à insectes, et nous avons également installé des ruches.

PERMACULTURE
Le potager a été pensé et est cultivé selon quelques-uns des principes de la permaculture:

  • Aucun intrant chimique n’est utilisé.
  • Le sol est très peu travaillé afin de préserver la vie micro organique.
  • Les parcelles sont couvertes de paille pour conserver l’humidité et limiter les besoins d’arrosage.
  • On y pratique des associations de cultures pour favoriser le développement respectif des variétés. (lutter contre les maladies, éloigner les indésirables, favoriser la croissance, ...)
  • Nous opérons une rotation des cultures qui va notamment permettre de conserver une bonne fertilité du sol, d’en améliorer sa structure et de limiter la croissance des “indésirables” et des maladies.
  • 3 poules permettent d'éloigner certains petits parasites et produisent un peu plus de 700 oeufs par an.